Aller au contenu principal

Les chantiers-écoles

Les Chantiers-école sont des terrains d'enseignement.

Au cours de leur cursus de la Seconde à la Terminale, les élèves effectuent des « chantiers-école », afin d’apprendre sur le terrain et mettre en pratique les capacités professionnelles attestées par le diplôme. L’objectif est de reproduire les conditions d’un chantier réel et de répondre à une problématique rencontrée par un commanditaire. Ces cas « grandeur nature » sont ensuite la base des enseignements théoriques.

Les « chantiers-école » s’articulent autour de thématiques et changent chaque année.

  • Travaux d’entretien de la végétation (travail du sol, tailles diverses, débroussaillage, fauches, tontes etc.)
  • Travaux de mise en place d’infrastructures  paysagères :
  • Maçonnerie paysagère ; pavages, dallage, muret en pierres, enrochement,  cheminement etc.
  • Travail du bois ; terrasse, pergola, jardinière, composteur etc. 
  • Travaux de plantations ; arbres d’ornement,  arbustes à massif, plantes diverses et variées « vivaces, exotiques, cactées », potager, verger, enherbement : pelouse fleurie, gazon etc.
  • Travaux d’irrigation ; étude et réalisation
  • Travaux de génie écologique sur les espaces naturels (GMNF)

Ces chantiers font partis intégrante de la formation, ils sont validés en équipe pédagogique avant leur réalisation. Ils sont réalisés principalement sur le parc du lycée mais aussi à l’extérieur en partenariat avec des institutions diverses.

Voici quelques exemples des chantiers-école extérieurs :

- Création d’aménagements paysagers et entretien des espaces verts de l’Ecole Nationale de la Marine Marchande (ENSM) ;

- L’éradication de plantes invasives dans les Calanques et sur l’archipel du Frioul avec l’ONF et le Parc National des Calanques ;

- Chantier d’entretien des espaces verts et naturels Ville de Marseille ;

- Chantier de débroussaillage (OLD) obligation légale de débroussaillage Lycée Marseilleveyre.

- Chantier d’aménagement et d’entretien  d’espaces dédiés aux papillons et à la biodiversité au (PUP) en partenariat avec des chercheurs de la faculté St Charles  Parc  Urbain aux Papillons