Aller au contenu principal

ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL AIX VALABRE MARSEILLE

BTSA  Protection de la Nature : plaquette à télécharger

Admission

Les candidats doivent s'inscrire sur le portail "post -bac" www.admission-postbac.fr/ et suivre la procédure.  Il leur est conseillé de participer à notre journée "portes ouvertes" afin de rencontrer les enseignants coordonateurs et d'exprimer leur motivation.

Objectif professionnel 
Le technicien supérieur conduit l’ensemble de ses activités en lien, et sous la responsabilité, de son supérieur hiérarchique, souvent en référence à un projet de gestion ou dans le cadre d’un programme national ou européen. L’organisation et la taille des structures sont des éléments déterminants de la façon dont s’exerce le métier. Il peut être amené à encadrer une petite équipe ou des stagiaires, au cours de la réalisation d’un chantier ou d’une animation.

Modalités 
La formation s’articule autour de 4 domaines principaux de formation :

1.       Technologies de l’animation, de  la gestion et de la protection des espaces naturels,
2.       Economie-droit-gestion,
3.       Techniques d’expression et de communication,
4.       Biologie-mathématiques-informatique

auxquels s’ajoutent un module d’éducation physique et sportive, et un module d’initiative locale.Chaque domaine regroupe plusieurs matières organisées en modules, c’est ce que l’on appelle la pluridisciplinarité. 

 

12 semaines de stage :
Etude du milieu, voyages d'étude à l'étranger, stages en entreprise à l'issue desquels un rapport est rédigé par le candidat.

 

DOMAINE

MODULE

HORAIRE

Projet de formation et professionnel

M11 – Accompagnement du projet personnel et professionnel

87 heures

DOMAINE COMMUN

M21 – Organisation économique, sociale et juridique

87 heures

            M22  - Techniques d’expression, de communication, d’animation et de documentation (Ouverture sur le monde : compréhension des faits économiques, sociaux et culturels ; information, expression et communication)

 174 heures

M23 – Langue vivante

116 heures

Activités pluridisciplinaires du domaine commun

EPS

M31 – Education physique et sportive

87 heures

DOMAINE PROFESSIONNEL

M 41 – Traitement des données Traitement des données et informatique

72,5 heures

M 42 – Technologies de l’information et du multimédia

43,5 heures

M 51 – Expertises naturalistes

217,5 heures

M 52 – Gestion de la nature et concertation territoriale

116 heures

M 53 – Opération de génie écologique

145 heures

M 54 – Animation d’un public

101,5 heures    

              M55 – Démarche de projet d’aménagement et de valorisation des espaces naturels (Connaissances scientifiques, techniques, économiques et réglementaires liées au secteur professionnel)

101,5 heures

               M56  – Mise en œuvre de projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature (Mises en situations professionnelles)

130,5 heures

STAGE

M 61

12 à 16 semaines

Activités pluridisciplinaires du domaine professionnel

150 heures

             M71 – Module d’initiative locale (découverte du milieu en moyenne montagne, initiation à la méthode bilan carbone, éducation au développement et la coopération internationale)

87 heures

  

L’examen du BTSA à la fin de la deuxième année.

Les résultats obtenus au cours des deux ans (contrôle en cours de formation) comptent pour 50%. L’autre moitié est basée sur le résultat des 2 épreuves finales, un écrit et une épreuve mixte écrit/oral. L’oral étant basé sur le rapport de stage et la présentation d’un porte folio.

 

Evolution des résultats à l’examen sur 5 ans

 

2009

2010

2011

2012

2013

Moyenne

67%

89%

75%

87%

62 %

76 %

 

Pour plus d'informations : le site Chlorofil


 

 Après l'obtention du BTSA (Acquisition de 120 crédits universitaires)

Le B.T.S.A. vise prioritairement l’insertion professionnelle en tant qu’animateur de développement local, chargé d’études sur l’environnement, technicien génie écologique, technicien cynégétique, technicien agricole, technicien de rivières ; dans le secteur privé : Entreprises d’aménagement, bureaux d’études, associations locales, CPIE, fédération de chasse ou pêche dans le secteur public : Ministère de l’agriculture, de l’environnement, collectivités territoriales, parcs naturels, milieu associatif.

Après le BTS, des poursuites d’études sont également possibles :

  • Licence professionnelle (en 3ème année)
  • Classe préparatoire post BTSA pour les concours d’écoles d’ingénieur agronomique (ENSA), école nationale d’ingénieurs des travaux (ENIT) et écoles vétérinaires
  • Certificat de spécialisation dans un secteur complémentaire, école d’ingénieurs (ENITA, ENSA), universités
  • Second BTSA en un an pour acquérir une compétence complémentaire